De 1994 à 2016 : une histoire d'innovations de chaussures de foot

29.12.2016

Écrit par Clément

L'année 2016 a été marquée par le nombre impressionnant d'innovations pour les chaussures de football. Des chaussures qui nous ont aussi impressionnés. Plus tôt dans le mois, JayMike a réalisé une vidéo sur les plus grandes innovations de chaussures de foot de l'histoire. Découvrez ces innovations à travers cet article et ces quelques illustrations.

Avant 1994, le monde des chaussures de football était seulement limité à deux paires : adidas Copa Mundial et PUMA King. Ces deux chaussures de football dominaient clairement la planète foot grâce notamment aux géants qui les portaient : Pelé, Maradona, Beckenbauer et Platini. Mais quelque chose s'est passé en 1994 : une sorte de mini-révolution dans le foot.

Que ce soit adidas ou Nike, les deux marques ont lancé différentes chaussures de football et ont élargi l'offre. Si les Nike Tiempo conservaient relativement un côté conservateur, les adidas Predator pouvaient plus être comparées à de la science-fiction à l'époque. La tige, conçue avec des éléments emblématiques, vous permettait de donner plus de puissance aux tirs. La norme a été fixée à ce moment-là par adidas.

Quatre ans plus tard, place à la Coupe du monde 1998 en France. C'est à ce moment là que Nike s'est joint à la concurrence. Le design audacieux des Mercurial a permis de susciter un réel intérêt pour les innovations dans le monde des chaussures de foot. L'aspect le plus intéressant est la conception de la chaussure : en effet il s'agissait de la première chaussure avec une tige en synthétique et une texture souple. Il s'agissait de la première chaussure qui mettait en avant les qualités de vitesse des joueurs. Quatre ans plus tard, en 2002, Nike a prouvé que ses Mercurial avaient pour but de dominer la planète football avec la sortie du premier modèle à moins de 200 grammes.

En 2006, Lotto, à la surprise générale, s'est joint à la course. La marque avait pensé à un concept que beaucoup d'entre vous pourraient aujourd'hui comparer aux adidas PureControl. Parce qu'adidas n'a pas été la première chaussure sans lacets. Il s'agissait des Lotto Zhero Gravity. Cette chaussure n'avait pas connu un succès massif. Derrière ces chaussures, on retrouve Denis Dekovic, qui est derrière la conception des Nike Magista Obra et qui de nos jours travaille pour adidas.

La suite ci-dessous

En 2008, Nike a poursuit le chemin de l'innovation avec le lancement des Mercurial SL. Une chaussures qui pesait seulement 185 grammes et dont la tige était conçue en carbone. Désormais, les chaussures de football sont de plus en plus considérées comme des objets de collection. A partir de là, il n'y a pas eu d'immense innovation jusqu'en 2010 et le lancement des F50 par adidas. La marque allemande, en créant des chaussures à 156 grammes, a voulu se mêler à la lutte des chaussures les plus légères.

L'année qui a précédé la révélation des Magista Obra par Nike (2014), a vu le lancement d'une nouvelle chaussure très légère de 99 grammes. Cette chaussure a d'ailleurs été re-conçue cette année. Il s'agissait ici sûrement plus d'une démonstration de force de la part d'adidas que d'une idée réelle de créer une chaussure de football qui pourrait être portée pendant de nombreux matchs.

La Nike Magista Obra a cependant été davantage reconnue pour être portée sur les terrains. Il s'agissait de la première chaussure de foot avec une chaussette intégrée et une tige Flyknit. En d'autres termes, vous pouvez dire que la Nike Magista Obra de 2014 est l'égal des Predator de 1994. Une nouvelle norme pour les chaussures de foot a été conçue et peut-être que sans les Obra, les adidas PureControl n'auraient pas vu le jour.

Nike a été plutôt calme en 2016 sur le plan des innovations. Cependant, la marque a eu plein de choses à présenter cette année. Les chaussures Anti-Clog ont résolu le problème que tant de footballeurs ont connu depuis tout ce temps : avec ces chaussures vous ne pourrez plus vous plaindre d'avoir de la boue sous vos semelles. Il s'agit d'une superbe innovation et nous avons hâte de suivre son évolution dans les années futures.

Durant la fin de l'année 2016, adidas a lancé une paire en dehors de tous les radars et qui pourrait changer le cours de certains matchs. Avec les adidas GLITCH, vous pourrez changer la tige de votre chaussure de football sans avoir à acheter une nouvelle paire. Vous achèterez plutôt un "squelette interne" qui s'ajuste à vos pieds et une nouvelle coque extérieure que vous pouvez facilement interchanger. Cela marche à travers une application qui est seulement active à Londres. Avec les réactions positives que cela a suscité ce concept devrait prendre encore plus d'ampleur...et changer la façon de percevoir les chaussures de football.